Rechercher
  • camilleberreur

Sourciers


Le Festival Éclosion du Cœur fut une splendeur à bien des égards. Dont celui d’être témoin.

Témoin d’une soixantaine de personnes qui font le choix de remonter le courant majoritaire pour trouver leur propre source.

Retrouver qui ils sont et l’incarner dans le monde.

Je vous ai vu oser cette voie si confrontante du sentir.

Je vous ai vu choisir la rencontre avec tout ce qui vit en vous et appelle à être entendu, exprimé, partagé.

Je vous ai vu braver tout un tas de conditionnements de ce qui se fait ou ne se fait pas, tous ces héritages sclérosants.

Les carcans multicouches avec lesquels nous sommes nés.

Je vous ai vu déposer ces armures les unes après les autres.

Dans la joie et aussi dans les larmes de tout ce qu’il vous en a coûté pour survivre, pour vous intégrer dans une norme artificielle, pas faite pour vous.

Je vous ai vu épousseter vos ailes froissées, frigorifiées parfois par tant d’années à vivre cachés, un peu éteints, loin de votre essence originelle si vibrante, éclairante.

Je vous ai vu oser affirmer en mots, en gestes, en chants, la nature profonde que vous êtes.

Je vous ai vu toucher la nudité du cœur.

Je vous ai vu vous accueillir les uns les autres dans vos peines, vos tourments, vos insatisfactions, vos jugements, et mettre tout ça, toute cette mélasse collective de nos vieux masques dans le chaudron alchimique de notre feu central.

Je vous ai vu renaitre de cette purification par le feu.

Une bande de phœnix ultra déterminés à suivre leur propre voie.x.

Et vous rassembler pour donner naissance à une nouvelle façon d’être au monde en équipe, en tribu de cœur battant au même tambour.

Uniques et reliés.

Battant le rappel à la maison de l’être.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout